BUMPY

The Berndt


The Berndt – Indeed (live at the Hultsfred Festival)

Références musicales : The Futureheads, Kaiser Chiefs
The Berndt – Indeed (mp3)

I end my « bands I should have mentionned much before » week with The Berndt. I have followed them for some time, but there was this little bit « too repetitive » thing in their music that prevented me to write a proper post about them. Thus, I saw them being one of the « rookie bands » at the famous Hultsfred festival, saw them being mentioned by several blogs, and eventually I find it neccessary to dedicate them a post since it is clear that, despite my little past doubts, the Berndt have several great assets.

First, their music is very energetic and crazy ; I would be interested to see them live. Second, the singer Emil Lundin has a very unusual and personal voice ; their music sounds therefore different than the average Swedish pop bands. All in all, what those five young guys need is just an obvious « hit song » that would let them actually take off.

Their debut record, GBGBG, was out last week. The best you can do is to listen/buy it there. Then, if you like it, how about seing them live during their current European tour (check out the dates in their MySpace page)? I guess stage is the perfect playground for their furious crazyness.

Pour mes compatriotes français

Je termine ma semaine consacrée aux « groupes dont j’aurais dû parler il y a déjà longtemps » avec The Berndt. Ca fait effectivement un petit bout de temps que je les suis, mais il y avait ce côté « répétitif » dans leur musique qui me faisait un peu douter de l’intérêt de leur consacrer un billet entier. Je les ai ainsi vus devenir « groupe espoir » au réputé festival d’Hultsfred, observé quelques blogs parler d’eux, mais je restais toujours un peu sur ma réserve. Et puis finalement, il me semble nécessaire d’écrire ce billet car il est clair que The Berndt possède de nombreux atouts.

Primo, leur musique est euphorisante et dingo : je serais curieux de les voir sur scène. Secundo, leur chanteur Emil Lundin a une voix atypique et inhabituelle ; leur musique trouve ainsi ce petit quelque chose qui fait la différence avec le magma de groupes pop suédois. Au final, ce qu’il manque à ces cinq jeunes types est sans doute un imparable « hit » pour décoller véritablement.

Leur premier disque, GBGBG, est sorti la semaine dernière. Le mieux qu’il vous reste à faire est de l’écouter/l’acheter ici. Si ça vous plaît, pourquoi ne pas les découvrir en live à l’occasion de la tournée européenne qu’ils mènent actuellement (voir leurs dates sur leur page MySpace)? Je pense que la scène reste le terrain de jeu idéal pour leur folie furieuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>